Créer un site internet

L. Spohr op 36/Méhul/Lully/T.F.

  • Par lexen
  • Le 31/12/2020

 

,

Les variations de Louis Spohr op. 36 sur un thème de Méhul,  par Olga Shevelevich Je suis encor dans mon printemps  n'ont qu'un rapport indirect avec le théâtre de foire.
 Pourtant, u
ne édition de 1821 du théâtre choisi de Lesage,
établit une équvalence entre l'air , Mon père je viens devant vous, (timbre du T.F.) et Je suis encore dans mon printemps  *File 1 page 1

    L' éditeur  justifie cete équivalence dans l'avertissement qui précède le supplément musical figurant à la fin du volume  de 1821 :

choix de pieces du theatre de foire .

Ce qui,  pour l'exemple concerné , renvoie en première occurence à l'Acte II, scène I d'Arlequin Roi de Serendib  :

" Le theâtre represente le plus bel appartement du Sérail /SCENE PREMIERE/ ARLEQUIN, avec son turban Royal, et un tonnelet.

UN CUISINIER , ARLEQUIN
AIR 019
Mon père, je viens devant vous ou Je suis encor dans mon printemps (d'une Folie ) .  "

https://www.litterature-comedie.com/pages/airs-a-la-suite/arlequin-roi-de-serendib/#page4

Une autre source fait de ce refrain populaire, de ce fredon,  la parodie d"un air d"opéra, extrait de Cadmus et Hermione, de  Lully :

Cadmusabcadmus.jpg (76.61 Ko)

Parodies d'Opéras page 31

______________________

 Par ailleurs,  pour ce qui  est des airs notés, on peut consulter la base de données théâtre et vaudevilles du site  Théaville.org :

http://www.theaville.org/kitesite/index.php?r=vaudevilles/afficher&ref=confiteor

 

__________________________